GRHL - HISTOIRE LOCALE DE RIS-ORANGIS

Groupe Rissois d'Histoire Locale. Association "loi 1901"

GRHL - HISTOIRE LOCALE DE RIS-ORANGIS

1/6 LA RÉVOLUTION DE 1789 À RIS-ORANGIS : PRÉSENTATION


Quand on lit l'histoire de la Révolution française dans les manuels, on peut penser que tous les événements ont eu lieu à Paris. De même que les idées, les mots d'ordres qui convergent vers la capitale sont issus des grandes villes, ce qui donne l'impression que la Révolution fut un fait urbain. Quel rôle les gens des campagnes ont-ils joué dans les événements ? La célébration du bicentenaire en 1989 apporta des éléments de réponse car elle fut une formidable incitation à la recherche.

Des associations locales, de simples historiens amateurs aidés par des érudits éclairés ont fait, depuis des mois, voire des années, l'étude de documents rarement exploités. Notre Groupe Rissois d'Histoire Locale de Ris-Orangis s'était lancé dès 1985, dans la lecture des archives municipales, registres des délibérations, registres paroissiaux et d'état civil. Nous ne nous attendions pas à trouver une si grande quantité de détails sur les événements locaux.

Registre du curé Deschamp

Registre du curé Deschamp

Les registres paroissiaux, richesse naturelle de l'histoire d'un village, nous livrèrent l'évolution des familles rissoises depuis 1601 jusqu'à nos jours. Nous y avons trouvé le visage social de Ris par les informations sur les professions, la culture, les mentalités des gens, avec en plus les annotations du curé. Ce dernier ne se contentait pas, en effet, d'inscrire les baptêmes, les mariages et les décès, il ajoutait des impressions personnelles sur les événements dont il avait connaissance.
Les registres municipaux, eux, se lisent presque comme un roman ; on y voyait vivre les gens au fil de la Révolution. Il s'agissait là d'une chronique au jour le jour avec des personnages connus, des commerçants, des paysans, un seigneur, un curé et de pauvres diables. Nous les avons suivis pas à pas, en prenant connaissance de leurs noms et de la composition de chaque famille. Durant trois ans, les membres du GRHL ont vécu avec eux, partagé leurs élans, leurs revers, leurs difficultés. Nous pourrions les réunir sur une grande place et les interpeller individuellement.


De toutes ces recherches sont sortis un livre Quand Ris et Orangis s'appelaient Brutus, qui a valu au GRHL d'être reçu au mois d'avril 1989, à l'Hôtel de Lassay, par le président de l'Assemblée nationale, Laurent Fabius avec neuf autres associations d'Histoire locale de l'Essonne, auteurs d'un ouvrage sur la Révolution dans leurs villes respectives, et une pièce de théâtre, Brutus ci-devant Ris, dont les dialogues ont été écrits par Catherine Régula, professeur de théâtre à la MJC de Ris-Orangis, en collaboration avec le GRHL.
 

« Quand Ris et Orangis s'appelaient Brutus » ; Les auteurs du GRHL en dédicace« Quand Ris et Orangis s'appelaient Brutus » ; Les auteurs du GRHL en dédicace

« Quand Ris et Orangis s'appelaient Brutus » ; Les auteurs du GRHL en dédicace

Affiche et extrait de la pièce « Brutus ci-devant Ris »Affiche et extrait de la pièce « Brutus ci-devant Ris »

Affiche et extrait de la pièce « Brutus ci-devant Ris »

2e de g. à d. : Thierry Mandon, Président du Conseil Général de la circonscription de Ris-Orangis ; Laurent Fabius, Président de l'Assemblée Nationale ; Jean Pierre Vinchon, président du GRHL ; (Mme ?) ; M. Amatéis, éditeur

2e de g. à d. : Thierry Mandon, Président du Conseil Général de la circonscription de Ris-Orangis ; Laurent Fabius, Président de l'Assemblée Nationale ; Jean Pierre Vinchon, président du GRHL ; (Mme ?) ; M. Amatéis, éditeur

LIRE LA PARTIE 2 PROTAGONISTES 👉
 

À LIRE AUSSI DANS NOS PUBLICATIONS

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adrienne Larue 24/01/2021 16:18

Bonjour, quel bonheur ! Entre les coups de vent et la neige, nous découvrons cette merveilleuse publication sur la période passionnante révolutionnaire ! Vous vous souviendrez sûrement que Stéphane Raffaelli, Maire de Ris-Orangis, m'avait transmis votre livre qui est la source de tout notre travail actuel (Collectif Brutus). Au plaisir de pouvoir vous rencontrer prochainement pour étoffer notre création en cours ? Adrienne

24/01/2021 16:59

Je vous remercie pour votre commentaire. C'est très sympathique. Ce sera avec plaisir que nous puissions nous rencontrer. Actuellement le GRHL a mis ses activités en souffrance. Quand à moi je réside maintenant à Nîmes et je ne viens à Ris que lorsque c'est nécessaire.
Pour le moment je m'occupe principalement de mettre à jour notre blog.
Le président JP Vinchon