GRHL - HISTOIRE LOCALE DE RIS-ORANGIS

Groupe Rissois d'Histoire Locale. Association "loi 1901"

GRHL - HISTOIRE LOCALE DE RIS-ORANGIS

LES SAPEURS POMPIERS DE RIS-ORANGIS

Sapeurs de Ris-Orangis au début du XXe siècle

Sapeurs de Ris-Orangis au début du XXe siècle

La création des sapeurs pompiers de Ris-Orangis date de 1847. Au XIXe siècle, les sapeurs pompiers étaient assimilés à des militaires. Ils faisaient partie du corps de la Garde nationale et étaient commandés par le capitaine Dumay. Ils étaient armés et participaient à de nombreux concours de tir que le corps de Ris-Orangis peut s’enorgueillir d'avoir remporté plusieurs fois.
La compagnie reçut son drapeau en 1885.
Il a été remis à notre association, à titre conservatoire, en 1999.
Le drapeau est en soie. Les motifs sont peints à l'or et à l'argent. Les franges sont constituées de fils d'or tressés. Depuis sa restauration, le drapeau est exposé dans la salle des mariages de l'Hôtel de Ville.

Premier drapeau des Sapeurs Pompiers reçu par la compagnie en 1885

Premier drapeau des Sapeurs Pompiers reçu par la compagnie en 1885

La Garde nationale, était logée dans un petit bâtiment accolé à l'ancienne église Saint-Blaise
En 1866, lors de la démolition de la petite église et la reconstruction de l'édifice actuel, l'église Notre-Dame, le bâtiment fut conservé. Encastré entre l'église et l'ancienne mairie, cet ancien corps de garde servit alors d'abri aux pompes à incendie.

Plan et photo de l'ancien corps de gardePlan et photo de l'ancien corps de garde

Plan et photo de l'ancien corps de garde

Au XIXème siècles les sapeurs pompiers de Ris-Orangis ont reçu depuis leur crétion (1947) 60 médailles à l'occasion de concours dans différentes disciplines; Tir, manoeuvre de pompe, sauvetage...

Au XIXème siècles les sapeurs pompiers de Ris-Orangis ont reçu depuis leur crétion (1947) 60 médailles à l'occasion de concours dans différentes disciplines; Tir, manoeuvre de pompe, sauvetage...

Une tour métallique, destinée à l'entraînement des pompiers avait été érigée à l'angle de la Route nationale 7 et de l'avenue de Rigny, sur la place des Fêtes.

Tour d'entraînement des pompiers à Ris-Orangis
Tour d'entraînement des pompiers

En 1927, après le transfert des services municipaux dans le château de Fromont (Hôtel de Ville), les pompiers s’installèrent dans les écuries où pouvaient être garés leurs véhicules d'intervention. La tour métallique fut aussi rapatriée devant le bâtiment.
Et ils pouvaient désormais fêter la Sainte-Barbe dans la nouvelle Salle des Fêtes (l'ancienne Orangerie du Château de Fromont)

Le 4 décembre 1937, les pompiers fêtent la Sainte-Barbe.

Le 4 décembre 1937, les pompiers fêtent la Sainte-Barbe.

1965, l'arrivée d'une nouvelle auto-pompe

1965, l'arrivée d'une nouvelle auto-pompe

Nouvelle caserne du Plateau (à gauche) - Liste des noms des responsables du Centre depuis sa création en 1847Nouvelle caserne du Plateau (à gauche) - Liste des noms des responsables du Centre depuis sa création en 1847

Nouvelle caserne du Plateau (à gauche) - Liste des noms des responsables du Centre depuis sa création en 1847

En 1989, la caserne fut transférée sur le Plateau dans l'enceinte des Services Techniques municipaux.
Sur le mur, face à l'entrée, on peut admirer un panneau qui porte les noms des responsables du Centre depuis sa création en 1847. Ce panneau réalisé en 1867 porte les noms des chefs de centre successifs, mais certaines écritures, en mauvais état, sont actuellement illisibles. Sur notre photo ci-dessus, nous avons reproduit ici le cadre original en y insérant la liste par informatique. La bucelle que les hommes portent sur leur tenue d'apparat, représente une partie du blason de la ville sur fond de symboles liés au rôle des sapeurs pompiers.

Citation à l'Ordre du Corps du 14 décembre 1996

Citation à l'Ordre du Corps du 14 décembre 1996

En  1994, pour ses nombreuses interventions et le dévouement de ses sapeurs, le centre de Ris a été cité à l'« Ordre du Corps » par le département de l'Essonne.
Le colonel Jacques de Kuyper (ancien directeur départemental des services d'incendie et de secours des Yvelines, aujourd'hui à la retraite) n'a pas manqué, dans son discours de remerciement, de rendre hommage aux épouses des pompiers, qui avec beaucoup d'abnégation soutiennent leur mari.

Démonstration et sensibilisation dans les écoles par les sapeurs-pompiersDémonstration et sensibilisation dans les écoles par les sapeurs-pompiers
Démonstration et sensibilisation dans les écoles par les sapeurs-pompiersDémonstration et sensibilisation dans les écoles par les sapeurs-pompiers

Démonstration et sensibilisation dans les écoles par les sapeurs-pompiers

Très tôt, le rôle des sapeurs-pompiers fut aussi de sensibiliser les enfants aux risques et de leur apprendre les gestes simples qui, parfois, peuvent sauver une vie. Qu'ils interviennent directement dans les écoles ou qu'ils reçoivent les élèves dans leur caserne, ils jugent incontournable cette mission de prévention. À la suite de leur visite, les enfants ne manquent jamais de les remercier par quelques mots qui, assurément, touchent beaucoup les hommes du feu.

Remerciements d'enfants

Remerciements d'enfants

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article