GRHL - HISTOIRE LOCALE DE RIS-ORANGIS

Groupe Rissois d'Histoire Locale. Association "loi 1901"

GRHL - HISTOIRE LOCALE DE RIS-ORANGIS

LA PLACE DES FÊTES

LA PLACE DES FÊTES

En 1898, le marquis de Talhouët, propriétaire du château de Ris décida de le vendre. Il divisa le domaine en trois lots dont un consistait en une place que le marquis donna à la ville pour en faire une place des Fêtes.
La plupart des manifestations festives, fête foraine, concours de gymnastique et autres se déroulaient désormais à cet endroit.
Une tour métallique y avait même été érigée pour l'entraînement des sapeurs pompiers.

Sur cette photo, on aperçoit dans le fond la tour d'entraînement des pompiers

Sur cette photo, on aperçoit dans le fond la tour d'entraînement des pompiers

En 1921, pour honorer les combattants disparus durant la guerre de 1914-1918, un Monument aux morts est élevé au bord de la route nationale.
Un bureau de Poste, Télégraphe et Téléphone, avait été ouvert avenue de Rigny. Ce fut le 1er novembre 1944, que la place prit le nom de Gabriel Péri en même temps qu'un hommage était rendu aux Rissois assassinés le 21 août 1944 lors d'une fusillade de représailles allemande.
Un jour, la plaque indiquant le nom de la place disparut et ne fut jamais remplacée.
En septembre 1961, la place accueillit la première foire commerciale. Cette manifestation sera déplacée d'abord le long de la Seine puis vers la place du Moulin à Vent et la rue Pierre Brossolette, quelques années plus tard.

Aujourd'hui, elle est indifféremment appelée Place Gabriel Péri, Place des Fêtes ou Place du Monument aux Morts.
 

 

À LIRE AUSSI DANS NOS PUBLICATIONS

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article